À la découverte du groupe de métal Français Mortuary!

Première interview en Français de l’année, et ce n’est pas avec n’importe quel groupe, non. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter l’interview du célèbre groupe de métal Français: Mortuary.

Mortu

Hello Mortuary! J’espère que vous allez bien. On va commencer par la question basique d’une interview : Pouvez-vous présenter votre groupe et votre style musical à nos lecteurs? Salut Valentine!! Ca va bien, merci. Nous sommes 5 membres dans le groupe :

  • Patrick Germonville (chant) ;
  • Alexis Baudin (guitare + backing vocals) ;
  • Bastien Legras (guitare + backing vocals);
  • Johann Voirin (batterie);
  • Jean-Noël Verbecq (basse).

Notre style est à la base un mélange de Thrash et Death Metal, auxquelles sont venues s’ajouter récemment quelques petites touches Black sur certaines parties.

Au fil des années, votre line up a changé. Vous avez entre autres accueilli deux nouveaux musiciens. Comment s’est passée leur intégration au sein du groupe? Je tiens à préciser que sur les 2 nouveaux, un des guitaristes (Paul) n’est plus dans le groupe, je ne parlerai donc pas de lui, la séparation s’étant effectuée dans de mauvais termes…

Concernant l’arrivée de Bastien en remplacement de Paul, l’intégration s’est très bien effectuée dans la mesure où Bastien est 1 fan de la 1ère heure de Mortuary. Nous le connaissions donc depuis bon nombre d’années, c’est 1 personne adorable et d’1 grande gentillesse. Sa motivation était telle que tout s’est bien passé, malgré 1 timing assez réduit pour lui apprendre les morceaux, vu que nous avions pas mal de concerts pour la promo du nouvel album. Il a notamment passé pas mal de temps à bosser avec Alexis pour se mettre au point au niveau des guitares.

Nous sommes très satisfaits de son arrivée dans le groupe, l’ambiance s’en est d’ailleurs considérablement ressentie.

Depuis le 20 octobre 2017, vous êtes de retour avec une réédition de votre dernier opus ‘Nothingless than Nothingness’. D’où vous est venue cette volonté de remettre en avant votre dernier album? Lors du Hellfest 2017, nous avons rencontré Séb, de All Style Editions, qui nous a proposé cette réédition, notre album n’étant alors pas distribué en France et pays limitrophes !! C’est désormais chose faite et nous le remercions encore pour tout le travail effectué.

Êtes-vous satisfaits des retours que vous avez reçus jusqu’ici sur cet album, tant du côté de vos fans que de celui des médias? Oui, pour l’instant, tout se passe bien, les retours sont vraiment très bons, l’album se vend bien (chaque concert en est l’illustration), malgré 1 marché du disque en chute libre depuis bon nombre d’années…

Les différentes chroniques dans le monde sont également très positives dans l’ensemble, enfin tout du moins pour celles que nous avons eu l’occasion de lire.

Peut-on dire que la consécration d’un groupe de thrash metal, c’est de jouer au Hellfest ? Vous avez effectivement donné un concert matinal pour l’édition 2017. Avec du recul, qu’avez-vous pensé de l’ambiance générale du festival et de l’accueil de votre public ce matin-là? Je ne pense pas que nous puissions parler de consécration, c’est plutôt 1 belle opportunité de jouer dans 1 festival de cette envergure. Cela permet de faire connaître le nom du groupe, de jouer devant 1 public 1 peu + important que d’ordinaire (bien qu’à 10h30, ce n’est pas évident de se lever pour le public, ha ha !!). Nous avons pu rencontrer des gens intéressés par notre musique (comme Séb cité + haut) , effectuer quelques interviews et élargir 1 tant soit peu notre panel de fans.

L’ambiance était très bonne, bien qu’1 peu calme, mais à cette heure aussi matinale, c’était plutôt normal, surtout que nous entamions la 3ème et dernière journée de festival sous 1 canicule assez incroyable !! Le public n’a cessé de croître tout au long de notre set et c’est devant 1 parterre très bien garni que nous avons quitté (à regrets !!) la scène.

Maintenant, quelques mois plus tard, nous sommes repassés à des concerts beaucoup + modestes, c’est bien pour cela que dans le début de ma réponse, je ne parlais pas de consécration, sinon nous tournerions avec Slayer ou Metallica, ha ha !!

Avec un si gros festival à votre actif en 2017, on ne peut que viser plus haut pour 2018, non? Pouvez-vous nous en dire plus sur vos projets à venir ? Un album ou une nouvelle tournée, peut-être? Viser + haut est 1 bien grand mot. Nous allons continuer à essayer de jouer live au maximum…..Il est clair que nous aimerions des conditions de concert 1 peu + décentes, car parfois, c’est assez limite…… Peut-être 1 tournée à l’étranger, rien n’est encore fixé pour l’instant, nous avons juste 1 peu évoqué le sujet avec Séb d’ASE. Wait & see…

Ce qui est sûr par contre, c’est que nous travaillons sur le nouvel album, 3 compos sont quasi terminées et plusieurs autres sont en chantier. Dans l’absolu, nous souhaiterions enregistrer le nouvel album en 2018, si tout va bien… Mais avec Mortuary, tout ne va jamais bien, ha ha !! Merci pour cette interview Valentine !! STAY BRUTAL !!

Musicalement,
What Happened to your Band?
Advertisements